samedi 15 mars 2014

Les cadeaux de la vie

Trouble du spectre de l'autisme - Autisme et TSA

La vie nous fait parfois des cadeaux inattendus.
Depuis mes débuts, je me suis abstenue de vous parler de mes difficultés sociales, mais malheureusement, je fais partie de cette catégorie de gens qui sont nuls socialement et qui cumulent les bourdes plutôt que les succès.




Sans vouloir entrer dans les détails, si ces difficultés ont eu des répercussions sur ma vie en général, elle a également eu des répercussions dans mes suivis avec mes enfants ces dernières années. Comme souvent dans ma vie, j'avais l'impression qu'on ne m'écoutait pas vraiment, qu'on ne me prenait pas au sérieux et malheureusement, le temps a fini par confirmer mes doutes.
Mais un jour de décembre, la vie m'a fait un cadeau. Probablement le plus beau cadeau qu'elle m'ait fait après mes quatre merveilleux enfants et mon mari. Elle a mis sur mon chemin une femme merveilleuse...
L'orthophoniste de ma petite Lune.
Avec elle, je me suis sentie à l'aise dès le départ. Et je n'exagère pas du tout lorsque je vous dire que JAMAIS dans ma vie, ça m'était arrivé autrement qu'avec mon Chéri. Avec elle, JAMAIS je ne me suis sentie jugée. JAMAIS je ne me suis sentie incomprise. J'ai TOUJOURS eu l'impression de parler un langage qu'elle comprenait, et ce, même si parfois je parle tellement, que je m'y perds un peu moi-même.
Pour elle, je n'ai jamais été une maman trop émotive qui amplifie les choses. Oui, c'est vrai que je suis émotive et sensible! Et pour être franche, je commence à l'assumer pleinement cette hypersensibilité qui est la mienne. Pour moi, c'est juste normal d'être touché par les choses qui touchent nos enfants. Pour moi, ce serait plutôt le contraire qui serait anormal.
Pour elle, ce qui ne m'a assurément pas aidée par le passé, c'est que je suis une maman très proactive contrairement à certaines autres qui pourraient se laisser guider sans prendre d'initiative. Vous savez, pour beaucoup de gens, c'est beaucoup plus facile d'être près de personnes qui prennent tout qu'ils disent au pied de la lettre sans les remettre en question. Imaginez lorsque vous être professionnel et que vous avez affaire à une maman qui est loin d'être un mouton. Une maman qui lit, se documente, s'informe. Une maman qui vous arrive avec des pistes et remet parfois en doute ce que vous pensez.
Personnellement j'ajouterais aussi que je manque peut-être trop souvent de finesse dans ma façon d'aborder ou de dire les choses ce qui dérange souvent, mais ça c'est une tout autre histoire.
Bref! Cette jeune femme... cette perle d'orthophoniste ne sait même pas à quel point elle m'a fait du bien. À quel point elle m'a aidée à me rebâtir une certaine confiance en moi... en la maman que je suis... en la femme que je suis. Juste parce qu'elle a cru en moi.
C'est grâce à elle, à ses observations, à ses démarches, à son implication et à tous ses conseils qu'on m'a finalement pris au sérieux.
Bon! Je sais, elle me dirait qu'elle n'a pas tout fait et que j'ai fait la majeure partie du travail. Et elle n'aurait pas tout à fait tort sur ce point.
Un peu Très à bout de souffle, avant notre première rencontre, j'avais pris plusieurs heures afin de dresser un portrait écrit, photos à l'appui, de mon fils et ma fille depuis leur naissance. Je voulais que cette fois, rien ne soit laissé au hasard.
Là où elle a fait la différence, là où elle a allumé une lumière qui ne s’éteint plus, c'est lorsqu’après quelques rencontres, elle m'a dit à quel point elle était surprise de la justesse de mes observations. Il ne m'en fallait pas plus... Juste avec cette simple phase, ce simple constat, elle a complètement changé la perception que j'avais de moi-même.
Depuis des années, depuis le mot Asperger prononcé par l'infirmière pédiatrique (et même avant), au regard des autres j'étais dans le champ. Pour la première fois, une personne avait la même vision que moi. Je n'étais plus juste émotive, je ne faisais pas juste chercher des poux où il n'y en avait pas, je n'étais pas "folle".
Avec le temps... Avec les rencontres... En même temps que le lien de confiance mutuel grandissait, je me suis surprise à me rebâtir une confiance en moi.
Hier, c'était la remise du plan d'intervention orthophonique de ma fille. Avant la rencontre, j'étais stressée, je ne savais pas à quoi m'attendre. Pour les parents qui se poseraient des questions, je ne dirai que peu de choses, mais la seule à vraiment retenir... Ne vous en faites pas !
Le plan d'intervention en orthophonie est simplement une remise détaillée des objectifs ciblés et de suggestions à appliquer afin d'aider notre enfant à développer son langage et sa communication. On en fait le tour, on en parle et lorsque le courant passe avec le professionnel en question, ça coule tout seul.
Hier, c'était probablement mon avant-dernière rencontre avec elle, car ma petite Lune aura d'ici peu son diagnostic final et à partir de ce moment, son dossier sera alors dirigé vers le CRDI-TED.
Une avant-dernière rencontre avec une femme qui m'aura beaucoup apporté et par le fait même nous aura beaucoup apporté à mes enfants et mon mari.
Une avant-dernière rencontre avec une femme venue d'ailleurs, qui n'était là qu'en remplacement d'un congé de maternité.
La vie nous fait parfois de beaux cadeaux en mettant les bonnes personnes sur notre route au bon moment.
L'orthophoniste de ma fille a été pour moi un cadeau d'une valeur inestimable.
De votre côté, est-ce qu'une personne a fait la différence dans le processus diagnostic de votre enfant ?