mercredi 12 novembre 2014

L'autisme prend sa place

Trouble du spectre de l'autisme - Autisme et TSA


Parfois dans la vie, on a besoin de reprendre notre souffle. Et c'est encore plus vrai lorsque nous sommes le parent d'un enfant différent. 











C'est ce qui m'est arrivé ces derniers mois. J'avais besoin de respirer... en dehors de l'autisme. Peut-être pour quelque part, prendre le temps de l'apprivoiser davantage.
Mon silence prolongé ne voulait pas dire qu'il ne se passait rien dans nos vies. Mais c'était un mal nécessaire. Je devais l'espace d'un moment passer à autre chose, le temps me retrouver. De retrouver et faire connaissance avec la femme que je suis maintenant puisque cette dernière n'a plus rien à voir avec celle que j'étais il y a à peine quelques années.
Je devais également prendre le temps d'assimiler tous ces changements qui se sont succédé les uns après les autres.

Il y a eu le retour à l'école de mon petit Soleil Asperger que j'appréhendais puisque j'avais trouvé difficiles les contacts avec certains professionnels du milieu scolaire l'année dernière. 
Une rentrée à la garderie pour ma petite Lune autiste qui ne s'est pas faite sans stress ni difficulté. 
Puis, rapidement sont arrivés les PI (plans d'intervention), les rencontres entre le CRDI-TED et le CPE, le ICI à la maison, plusieurs changements de professionnels dans les dossiers des enfants, les rendez-vous médicaux des deux côtés... alouette !

Bref ! Beaucoup de choses, trop souvent en même temps qui ont encore une fois failli me faire basculer dans l'épuisement à peine le mois de septembre entamé.
Et finalement, tout doucement, chaque chose a fini par prendre sa place.
L'autisme aussi a pris la sienne. Désormais, il ne prend plus toute la place dans nos vies, mais seulement celle qui lui revient. Il fera toujours partie de notre vie, mais ne dictera plus ce qu'elle sera.