mardi 20 octobre 2015

Le jugement

Trouble du spectre de l'autisme - Autisme et TSA


Avez-vous déjà vu un enfant faire une crise magistrale dans un lieu public ?
Un parent qui hausse légèrement la voix parce que son enfant refuse de rester calme le temps de deux minutes alors qu'ils sont au restaurant ?
Vous souvenez-vous de votre réaction ?




En fait, je pourrais vous dire qu'elles sont très variables. Mais elles ont une chose en commun ; elles parlent toutes à travers vos yeux
Trop souvent, nous pouvons y lire du mépris, de la colère, de l'indignation. Trop peu souvent de la tristesse, de la sollicitude et de la compassion. C'est fou de constater à quel point nos émotions sont facilement décelables non ?
Comme parents, nous voudrions parfois vous crier : « Je suis un bon parent, ne me jugez pas. Ne jugez pas mon enfant ! » Mais ce n'est pas ce que nous faisons. Malheureusement trop souvent votre regard nous glace ce qui fait que le plus souvent, notre réaction sera de baisser les yeux et d'acheter ce jouet inutile... pour acheter la paix.
Depuis plusieurs années, je tente de faire changer les mentalités envers les enfants ayant des troubles DYS, TDAH et TSA. Ce combat est épuisant!
Combien de fois, non sans culpabilité, j’aurais pour toutes sortes de raisons préféré que mes enfants soient diabétiques ou épileptiques ?
Y a-t-il des campagnes de sensibilisation pour nous ? Des collectes de fonds ?
Je suis la première personne à donner pour toutes les causes confondues touchant les enfants.Tout ce que je demande, c'est un peu de compréhension et de compassion et elles se font malheureusement rares.
Le jugement porté sur nous, nos enfants, nos familles fait malheureusement partie des dommages collatéraux de la différence. Comme adultes, nous pouvons avaler la pilule. Mais qu'en est-il de nos enfants qui grandissent ?
Que dois-je répondre à ma fille de 12 ans lorsqu’elle me dit ne pas avoir besoin de médicaments parce qu’une tierce personne de la famille lui a dit que ce n’était pas bon pour elle ? Ma fille est TDAH sévère, 9/9 sur l'échelle de Connors, plus impulsivité, opposition et angoisse de performance.
Avec les années, je croyais avoir tout entendu allant du « Est-elle vraiment autiste? » au « Il y a 60% de faux diagnostics. » en passant par « Le Québec est un pusher de pilules. »
Eh bien non ! Ce n’était malheureusement que la pointe de l’iceberg, car la grande majorité des gens ne sont pas informés et que malheureusement, les médias sociaux donnent une tribune à cette méconnaissance.
Loin de moi l'idée de blâmer les médias sociaux. Ils ont du bon et peuvent être un outil extraordinaire pour ceux qui les utilisent à bon escient. Mais malheureusement c’est loin d’être toujours le cas.
Aujourd’hui, la maman d’un enfant différent vous demande… demande à ceux qui ne comprennent pas...
Prenez le temps de vous informer avant de juger ou d’émettre une opinion.
L'information est le meilleur des outils afin d’aider nos enfants, leurs camarades, leur entourage.
En vous informant, vous pourrez informer à votre tour et aiderez à faire changer les mentalités.
Merci d’être là pour nous!

Geneviève Lapointe,
Maman et présidente fondatrice du mouvement Plus de services au Québec pour nos enfants différents.



Pour en savoir plus sur Geneviève Lapointe, nous vous invitons à consulter la section Les collaborateurs du blogue.